Institut Al Ghazali de formation des imams et des aumoniers
Accueil du site > L’institut > Le mot du Directeur

Le mot du Directeur

Directeur de l’Institut al-Ghazâli

Dr. Djelloul SEDDIKI L’Institut al-Ghazâli représente, de par sa longue expérience scientifique, une institution efficiente pour l’enseignement des sciences islamiques en France qui se caractérise par la variété de son contenu et des méthodes appliquées, contenu, d’ailleurs, sans cesse revu et méthodes sans cesse renouvelées. Dans cet esprit, l’Institut al-Ghazâli présente de nouveau un changement afin de parvenir à la complémentarité souhaitée des domaines scientifiques essentiels – sciences coraniques, sciences du Hadîth, sciences de la ‘aqida (doctrine), sciences du fiqh – et de la civilisation islamique, des sciences humaines et de la méthodologie ; ce qui va aider à la formation d’étudiants enracinés dans les sciences religieuses, maîtrisant la civilisation islamique, les sciences humaines et la méthodologie, et capables de les assimiler. Par ailleurs, le programme est enrichi par un ensemble de matières principales ayant trait à la civilisation occidentale d’une façon générale portant sur les principes philosophiques, les facteurs sociaux, l’histoire de France, son substrat intellectuel et ses institutions en particulier. Dans le programme, nous avons opté, en matière de méthode d’enseignement, pour le dialogue constructif au lieu de la méthode didactique traditionnelle et ce parallèlement au développement des méthodes de recherche ; nous avons cherché, par ailleurs, à agrandir la bibliothèque de l’Institut et à mettre à sa disposition les livres essentiels et les ouvrages de référence, ainsi qu’à orienter les étudiants vers des recherches partielles durant les années d’études pour qu’ils soient bien préparés au travail de recherche de fin d’études. De ce fait le programme a été mis en accord total avec les normes scientifiques en vigueur dans les universités et les établissements supérieurs français, et répond aux exigences des sciences islamiques des grandes universités islamiques. Sur le plan des relations extérieures nous nous sommes efforcés de prendre contact avec plusieurs universités françaises comme la Sorbonne et d’autres.

Un certain nombre d’accords ont été conclus :
- accords de partenariat avec l’université de Paris VIII
- accords de coopération avec l’institut du Monde arabe à Paris
- accords avec certaines universités algériennes comme l’université d’Alger, l’université de Constantine et l’université d’Adrâr. Par ailleurs un accord avec le gouvernement tunisien, représenté par son ambassadeur à Paris, prévoit l’octroi à l’Institut de bourses d’études qui permettent aux étudiants de suivre un cycle d’études dans l’une des universités spécialisées. Il en est de même, en ce qui concerne le gouvernement libanais. D’autre part, l’université d’al-Azhar s’est montrée favorable au principe de coopération et ce lors de ma visite à son excellence le grand imâm à son bureau du Caire en 2005. L’attaché des affaires religieuses de l’ambassade d’Arabie Saoudite à Paris a marqué son intérêt à une telle coopération. En présentant ces accords nous appelons tous les établissements supérieurs et les universités spécialisées à la coopération en vue de fournir aux mosquées des cadres et des imâms compétents, à même de remplir leurs fonctions, d’unifier les programmes, d’échanger les expériences, ce dans le but de servir la nouvelle génération qui a besoin d’être orientée et protégée contre le déviationnisme, le radicalisme, l’adhésion à des groupes et à des organismes suspects.

Pour terminer je tiens à remercier les membres du comité pédagogique, et le Professeur Habib CHAAR pour la révision de ce Guide et sa traduction en Français. Nous demandons à DIEU de faire de cette initiative, le meilleur moyen d’aider à la formation et à la compétence.

Accueil | Les enseignants | Les formations | Les programmes | Cours audios et ecrits | Nos références | L'institut | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0